Share on facebook
Share on twitter
Share on google
Share on email
Share on print

Cohabitation entre chiens et chats : Pour que le rêve devienne réalité!

L’environnement parfait pour votre félin et votre canin!

 Ici, on ne vous demande pas de vous lancer dans les rénovations et excavations! Seulement quelques petites attentions, quelques petits gestes en vue de changer votre environnement afin de générer le moins de stress chez vos deux animaux… Et donc moins de stress chez vous! Vous évitez des bagarres, feulements, jappements et pipis hors de la litière (qui sont souvent générés par le stress)!

  • Offrir le plus de hauteurs possible dans la maison pour le chat (dans toutes les pièces) pour qu’il puisse s’enfuir du chien en tout temps;
  • S’assurer que ces hauteurs ne soient pas atteignables par le chien;
  • Privilégier les arbres à chat de bonne hauteur (1,5 – 2 mètre) afin qu’il y aille des petites tablettes où le chien ne devrait pas être capable de monter;
  • Mettre la nourriture et l’eau du chat sur un meuble en hauteur où le chien n’aura jamais accès, créant ainsi un sentiment de sécurité pour le chat qui ne se fera pas déranger. Cet endroit peut être le comptoir de la cuisine par exemple;
  • Faire de même pour les endroits où le chat se reposera : prévoir un endroit où le chien ne pourra pas monter et y déposer un petit lit de Minou, une couverture ou un coussin, permettant ainsi à votre ami ronronnant de se reposer et dormir sans avoir peur de se faire surprendre par Pitou;
  • Offrir des cachettes où seul le chat peut se faufiler et se mettre à l’abri du chien qui deviendrait trop curieux ou insistant (une petite boîte par exemple);
  • Prévoir des cachettes et des hauteurs dans chaque pièce de la maison fera en sorte que votre chat se sentira plus en sécurité et plus enclin à explorer la maison facilement sachant qu’il a toujours une zone de sûreté peu importe où il se trouve.

Présenter son chien à son chat :

Vous avez si hâte que votre chien ou votre chat rencontre son nouveau copain! Toutefois, brusquer les choses, faire en sorte que les présentations soient trop rapides risque de déclencher des réactions de peur et d’agression (et même de prédation!) de part et d’autre!

Voici la liste des points importants à retenir :

  1. Ne jamais tenir le chat dans vos bras, le mettre dans une cage de transport ou même dans la cage avec le chien. Le chat doit pouvoir se sauver en tout temps s’il a peur du chien;
  2. Même si le chat était dans la maison avant le chien, il est préférable de l’isoler dans une pièce avec toutes ses choses (litière, nourriture, eau);
  3. Laissez le chat s’habituer à cette pièce. Profitez-en pour y cacher plein de gâteries que votre chat aime et jouer régulièrement avec lui pour rendre l’isolement plaisant. Attendez qu’il soit calme avant de le sortir. Un chat calme se promène la queue et la tête bien hautes. Ceci peut prendre une ou plusieurs journées. Le chien et le chat peuvent se sentir et se toucher sous la porte, mais c’est tout;
  4. Faire attention lorsque vous entrez et sortez de la pièce pour éviter que le chat se sauve ou que le chien entre. Vous pouvez ajouter une barrière que vous pourrez enjamber (exemples : clôture pour bébé, planche de bois, moustiquaire, etc.) pour vous aider à entrer dans la pièce.

 

Le moment est venu de les laisser ensemble?

Alors! Le moment est venu de présenter pour de bon les deux animaux et les laisser vivre ensemble? Non! Attention! Le travail ne fait que commencer! Voici comment procéder pour que félins et canins apprennent à se tolérer, et à éventuellement s’aimer!

  1. Laissez librement sortir le chat en l’absence du chien en ayant pris soin de mettre des gâteries un peu partout dans la maison, surtout aux endroits les plus fréquentés par le chien pour que le chat fasse des associations agréables avec la senteur de Pitou;
  2. Faire de petites séances de 10 minutes où les deux animaux se verront à travers une petite ouverture, de chaque côté de la porte tout en leur donnant à chacun leur nourriture ou friandises  préférées. Débuter à la plus grande distance possible de chaque côté de la porte;
  3. Réduire la distance entre les 2 bols de nourriture ou de gâteries très graduellement à chaque séance. Observer comment le chien et le chat se comportent. S’ils continuent à manger malgré la distance qui se réduit et le fait qu’ils se voient, c’est bon signe! Si l’un des deux cesse de manger, c’est que vous avez procédé trop rapidement. Reculez les bols de nourriture ou gâteries à la distance précédente et ne bougez pas les bols pendant quelques séances le temps que les animaux s’habituent de nouveau;
  4. Il est aussi possible de faire des séances similaires, mais au lieu d’utiliser la porte comme barrière de sûreté, vous pouvez tenir le chien en laisse. MAIS ATTENTION. Ne jamais tirer ou donner des coups sur la laisse pour tenter de rappeler à l’ordre, punir votre chien ou l’empêcher d’aboyer. N’utilisez pas de collier étrangleur ou à pique. Cela n’aurait pour effet que d’associer le chat à quelque chose de désagréable pour le chien et créer de l’aversion envers le chat. Récompensez plutôt votre chien lorsqu’il adopte les bons comportements, soit quand il est calme et ne court pas après le chat. On peut récompenser le chien de plusieurs façons : nourriture qu’il aime beaucoup, jouets ou caresses (dépendant de ce qu’il aime le plus);
  5. Une fois que les animaux mangent très proches l’un de l’autre, laissez votre chat circuler librement dans la maison. Mais auparavant, s’assurer que votre chien ne devient pas trop excité lorsque le chat joue près de lui. Un chien peut être calme devant un chat calme, mais certaines séquences de prédations instinctives peuvent se déclencher à la vue d’un chat qui bouge rapidement. Jouer avec le chat en présence du chien en laisse pourra vous permettre de faire cette vérification : s’il réagit, il serait avisé de contacter un éducateur canin pour contre-conditionner cette réaction qui pourrait être très négative pour votre chat;
  6. Laisser la porte de la pièce d’isolement ouverte pour permettre à votre chat d’y trouver refuge au besoin et pour s’y reposer ou se rassurer.

Gérer les bagarres entre chats et chiens

On aimerait que nos animaux s’entendent le mieux possible que leur relation soit amicale, mais cohabiter avec un autre individu (même de la même espèce!) peut générer des conflits! Voici quelques conseils pour éviter que leurs escarmouches occasionnelles ne deviennent un enfer au quotidien!

  1. Ne jamais punir les grognements, les feulements ou les aboiements entre les animaux. Non seulement les animaux doivent apprendre à reconnaître les distances à respecter chez l’autre, mais punir les animaux ne servira qu’à associer la présence de l’autre à une punition et donc de créer de l’aversion entre les animaux;
  2. Toujours superviser les rencontres, mais si des altercations surviennent entre les deux, laisser les régler seuls le plus possible (si votre chien n’a pas d’historique de bagarre causant des lésions à un autre animal et qu’il a tendance à donner plusieurs avertissements avant d’en venir à une morsure inhibée). Ainsi, votre chien apprendra quelles sont les limites du chat et vice-versa. S’assurer de tailler les griffes de votre chat pour éviter des incidents;
  3. Si le chien réagit à chaque fois qu’il voit le chat ou lui court après, il est possible d’éduquer le chien à rester assis par exemple à chaque fois qu’il voit le chat;
  4. Si une bagarre éclate entre les deux, séparez les deux animaux rapidement puis n’attendez pas avant de consulter un spécialiste en comportement canin ou un comportementaliste félin.

De plus, veillez à ce que chat et chien aient leur endroit respectif où se reposer, ou l’autre animal ne viendra pas le déranger.

Combien de temps pour que chats et chiens deviennent les meilleurs copains?

Tout cela prendra combien de temps? Cela dépend des deux animaux. Habituellement, les propriétaires veulent aller trop vite et ne prennent pas le temps nécessaire à chaque étape ce qui cause inévitablement des incidents. Il est important de respecter la vitesse d’adaptation de chaque animal et de réaliser que tout incident entre les animaux va grandement affecter la relation entre eux et rallongera la période d’adaptation.

Il est primordial de bien prendre son temps. Il n’est pas rare de voir 3 semaines s’écouler avant que les animaux puissent se tolérer et plusieurs mois avant de les voir cohabiter harmonieusement. Entre temps, enrichir l’environnement de votre chat et offrir des jeux de stimulation mentale à vos deux animaux réduira considérablement leur stress, dépensera leur surplus d’énergie, vous laissant un peu de répit!

Autres articles publiés

Dix astuces pour garder votre animal au frais

L’été : le soleil, la chaleur et… les canicules, qui viennent nous rappeler que la belle saison, malgré sa splendeur, peut nuire grandement…

Lire la suite >

Pourquoi mon chat miaule la nuit ?

Vous passez des nuits blanches à cause de votre chat ? Les propriétaires de félins le savent bien, nos amis les chats sont actifs la nuit et dorment beaucoup le jour. La raison ? Leur horloge biologique n’est pas la même que la nôtre. Les chats sont des animaux nocturnes, actifs durant la nuit. Mais rassurez-vous, il existe des solutions pour mettre fin à ces désagréments.

Lire la suite >