Share on facebook
Share on twitter
Share on google
Share on email
Share on print
9 trucs pour aider votre chat à manger moins 

1. Offrez-lui une nourriture de bonne qualité.

Une nourriture doit contenir des nutriments essentiels sains en quantité suffisante pour être de bonne qualité. De plus, la nourriture doit être très digestible, c’est-à-dire qu’une grande proportion des nutriments qui y sont présents doit être digérée puis absorbée par l’animal. Si ces critères ne sont pas respectés, le chat aura toujours faim.

Avec toutes les nourritures pour chats disponibles sur le marché, il peut être difficile de savoir lesquelles sont de bonne qualité et lesquelles ne le sont pas. Vous pouvez consulter l’étiquette sur le sac pour avoir une partie des informations quant à la qualité de son contenu.

2. Offrez-lui plusieurs petits repas durant la journée.

Pour que votre chat ait moins faim entre les repas, il vaut mieux diviser sa portion quotidienne de nourriture en plusieurs petits repas (3 à 5) durant la journée. De cette façon, le niveau de nutriments et d’énergie dans son sang reste stable pendant plus longtemps que s’il mange beaucoup d’un coup.

3. Offrez-lui de la nourriture en conserve.

En mangeant de la nourriture en conserve, le chat ingère beaucoup d’eau. Cette eau prend de l’espace dans son estomac, ce qui coupe sa faim plus vite que lorsqu’il mange de la nourriture sèche.

4. Utilisez un distributeur automatique de croquettes.

Un distributeur fournit des portions contrôlées de nourriture à des intervalles de temps programmés d’avance. Cela est pratique si vous devez vous absenter de la maison pendant de longues périodes à chaque jour. Ainsi, votre chat n’a pas à attendre toute la journée que vous reveniez pour manger.

5. Offrez-lui une nourriture de prescription conçue pour déclencher la sensation de satiété ou pour perdre du poids.

Ce type de nourriture convient aux chats qui mangent déjà de la nourriture de bonne qualité, mais qui ont toujours faim quand même. Les fibres contenues dans ces nourritures gonflent au contact de l’eau dans l’estomac et prennent de la place. Les chats se sentent donc généralement rassasié avec de plus petites quantités de nourriture.

6. Ajoutez des fibres alimentaires à la nourriture.

On peut mélanger du Metamucil® nature sans saveur ni additif à la nourriture du chat. ½ cuillère à thé une ou deux fois par jour peut l’aider à couper sa faim. Pour ne pas assécher ses selles, il faut être certain qu’il boive bien et qu’il soit bien hydraté d’abord. Le Metamucil® peut changer la texture de ses selles, qui peuvent ramollir ou devenir plus grosses.

7. Déposez sa nourriture dans un jouet alimentaire.

Les jouets alimentaires sont particulièrement bénéfiques pour les chats gloutons parce qu’ils aident à combler leur faim en ralentissant leur consommation de nourriture.

Les jouets alimentaires aident aussi les chats au niveau du comportement. En effet, ils stimulent leur intellect, imitent la chasse et aident à les empêcher de développer des problèmes de comportement causés par l’ennui.

8. Si vous avez plusieurs chats, nourrissez-les séparément.

Il est difficile de contrôler les portions de chaque chat s’ils mangent tous dans le même bol et à volonté. Cette manière de procéder favorise la prise de poids d’un chat glouton parce que celui-ci aura tendance à manger la portion des autres.

Si un des chats se dépêche de manger son bol pour aller finir celui des autres, vous pouvez le nourrir dans une pièce séparée. S’il a de la difficulté à sauter, vous pouvez aussi placer les bols des autres chats en hauteur. Par exemple sur un comptoir ou une petite table.

9. Utilisez un distributeur de nourriture à micropuce.

Il s’agit de bols de nourriture recouverts d’un couvercle hermétique. Lorsque le chat portant la micropuce correspondante s’approche du bol, celui-ci s’ouvre automatiquement.

Ce type de bol est utile pour empêcher les chats de voler la nourriture des autres. Ils peuvent aussi être utilisés lorsqu’un chat souffrant d’une condition médicale doit manger une nourriture particulière.

Pourquoi est-ce que mon chat a toujours faim ?

Pour différentes raisons, les signaux de satiété que le corps des chats gloutons envoie ne se rendent pas jusqu’à leur cerveau. Ces chats vont alors se goinfrer et manger tout leur bol d’un coup, ou presque, si on le remplit. Quand la nourriture sera digérée quelques heures plus tard, ils auront encore faim. Pourquoi?

D’abord, le gros volume de nourriture ingérée aura beaucoup étiré leur estomac, qui se sentira encore plus vide par la suite. Un peu comme un élastique trop étiré. Quand la tension est relâchée, l’élastique ne reprend pas sa taille originale et reste distendu.

Ensuite, la grande quantité de nourriture digérée d’un coup fera monter beaucoup le niveau d’énergie et de sucre dans le sang de ces chats tout de suite après le repas. Cependant, peu de temps après, le niveau de sucre chutera rapidement et entraînera de nouveau la sensation de faim.

Pourquoi est-ce mieux d’offrir plusieurs petits repas aux chats ?

Les chats sont des carnivores stricts, c’est-à-dire que leur alimentation est faite de viande. Dans la nature, ils doivent chasser pendant 8 à 12 heures par jour pour arriver à manger environ 10 à 15 proies. Leur système digestif est donc conçu pour digérer des petites quantités de nourriture  à la fois.

La plupart des chats d’intérieur se nourrissent en grignotant des petites portions tout au long de la journée. Les chats gourmands, quant à eux, ont plutôt tendance à manger beaucoup et très vite. Cette façon de manger ne correspond pas du tout à leur manière naturelle de s’alimenter.

Qu’est-ce qui arrivera à mon chat s’il continue de trop manger?

Un chat gourmand qui mange beaucoup et souvent développera un excès de poids. Cela est dû au fait que le nombre de calories qu’il consomme dépasse le nombre de calories qu’il dépense, particulièrement s’il ne fait pas d’exercices.

Les problèmes d’obésité sont de plus en plus fréquents chez les animaux domestiques. On estime qu’aujourd’hui environ 35% des chats sont obèses.

Or, on sait maintenant que l’obésité n’est pas juste un problème esthétique. L’obésité est une condition qui nuit à la santé des animaux en causant l’apparition d’autres maladies qui, à leur tour, ont un impact négatif sur leur qualité et leur espérance de vie.

En effet, l’obésité :

  • réduit l’espérance de vie;
  • augmente le risque d’hypertension et de maladies cardiaques;
  • cause des difficultés respiratoires et diminue la tolérance à l’exercice;
  • entraîne une résistance à l’insuline menant au diabète et à des difficultés à le contrôler;
  • engorge le foie de gras, ce qui peut nuire à son fonctionnement;
  • augmente le risque d’infections et de pierres urinaires;
  • nuit au toilettage, ce qui peut mener à de l’irritation de la peau des fesses par l’urine et les selles;
  • cause de la constipation;
  • diminue la fertilité des reproducteurs et augmente les risques de dystocies (difficultés lors de l’accouchement);
  • augmente le risque d’arthrose à cause du surplus de poids sur les articulations;
  • augmente le risque de complications anesthésiques et chirurgicales;
  • augmente la prédisposition de l’animal au développement de cancers et de problèmes de peau.
Bref…

Les chats sont faits pour manger de façon fractionnée, c’est-à-dire par petites quantités réparties en plusieurs repas dans la journée. Ils ne sont pas faits pour manger de gros repas d’un coup.

Par conséquent, il est préférable de ne pas leur donner de la nourriture à volonté ni de la rendre trop facilement accessible. À moins que votre chat limite lui-même sa consommation de nourriture.

Votre chat est en train de devenir obèse, mais il vous harcèle de miaulements si vous ne remplissez pas son bol ? Prenez rendez-vous dans l’un de nos établissements.

Dans un premier temps, un vétérinaire l’examinera pour s’assurer que son comportement n’est pas causé par une maladie.

Ensuite, si sa santé le permet, nous pourrons l’inscrire dans notre programme de perte de poids spécifiquement adapté à ses besoins et à sa conformation.