Sortir votre chiot très souvent (durant la nuit, dès qu’il se réveille le matin, après les repas, après les périodes de jeux, après les siestes, etc.).

  • Si vous voulez que votre chiot fasse ses besoins dans une zone précise de votre terrain, amenez-le en laisse à cet endroit chaque fois que vous le sortez pour ses besoins ou chaque fois qu’il se met en position pour les faire. Il comprendra rapidement que ses besoins se font à cet endroit. Sachez qu’au début, il se peut que votre petit chiot préfère jouer avec les brins d’herbe ou se coucher par terre, mais tenez bon et attendez. Cela aiguisera votre patience et vous serez récompensé durant les 10-15 prochaines années à venir à ne pas devoir parcourir tout votre terrain à la recherche des petits cadeaux de votre compagnon!

 

À la seconde que votre chien se met en position pour faire ses besoins, félicitez-le verbalement (‘’Bravo! Bon chien!’’) et donnez-lui une gâterie en même temps.

  • L’utilisation d’un clicker peut s’avérer très efficace aussi.

 

Utilisez la cage dans les premiers temps pour vous aider lorsque vous êtes absents.

  • La cage doit avoir une fois et demie la longueur de votre chien et elle doit être assez haute pour qu’il puisse se mettre sur ses quatre pattes sans problème. Cependant, elle ne doit pas être trop grande, puisqu’à ce moment, il y a plus de risque que votre chien ait l’idée de faire ses besoins dans un petit coin et de se coucher dans l’autre.

 

Nourrir votre chien à des heures fixes.

  • Ce truc n’est pas obligatoire, mais il peut vous faciliter grandement la vie. En effet, si votre chien mange à des heures fixes, il est fort probable aussi qu’il fasse ses besoins à des heures fixes. Vous saurez donc exactement quand le sortir afin d’éviter les accidents dans la maison.

 

Éviter les punitions.

  • Pour un apprentissage rapide et efficace, il a été démontré que le renforcement positif est beaucoup plus performant que les punitions. Donc si votre chiot s’échappe dans la maison, simplement tout nettoyer et être ensuite plus attentif aux signaux de votre chiot et le sortir plus souvent.

 

Si vous voulez apprendre la propreté à un chien adulte, les trucs restent identiques. Le processus peut être un peu plus long, mais assurément couronné de succès si vous n’oubliez pas ceci : patience et répétition!

Tous les chiots doivent passer par l’apprentissage de la propreté. À vous de rendre cette période la plus courte possible en étant très rigoureux avec les trucs mentionnés ci-haut. Ce sera quelques semaines avec des nuits écourtées et plusieurs journées de surveillance de votre chiot, mais ensuite vous aurez mérité des années de bonnes habitudes, ça en vaut le coup!

Autres articles publiés

Les chats et les jardins !

Les chats et les jardins !  Chatpristi! Chaperlipopette! Et Chatcripant! Le beau temps est afin là et nos félins passent enfin leur journée à l’extérieur! …

Lire la suite >

J’ai perdu mon chat, je fais quoi?

J’ai perdu mon chat, je fais quoi? Les beaux jours reviennent et votre chat est totalement attiré par la chaleur et les nouvelles odeurs qui …

Lire la suite >