fbpx

Blogue

Miko, toujours en attente de sa famille

Raphaelle Dion, employée du CSAR, en compagnie d'un pensionnaire, qui illustre bien la mission du refuge

Arrivée de Miko au refuge

Le 4 décembre dernier, la douce vie de Miko chamboule. Ayant accompagné son humain durant les 9 premières années de son existence, Miko perd soudainement la personne en qui toute sa confiance résidait.
 
Miko est laissé à lui-même et perd tous ses repères. À son arrivée au refuge, il était dans un état déplorable. La perte de son maître lui cause un deuil important qui se manifeste sous plusieurs formes : il tremble, ne s’alimente pas, ne veut plus aller faire ses besoins et est craintif avec les membres de l’équipe.
 
C’est à ma première rencontre avec lui que je saisis l’ampleur de l’épreuve qu’il vit. Dans son silence, Miko semblait me partager ses peurs et ses incompréhensions. Dès lors, il a obtenu une place toute spéciale dans mon coeur.
Miko attend son bonbon avec impatience

Une nouvelle vie

De fil en aiguille, la tristesse de Miko se transforme en l’espoir d’une nouvelle vie. Il semble retrouver tranquillement son coeur de chiot et s’épanouit en présence des employées et des bénévoles, qui l’aiment énormément.
Il fait désormais de petites séances de sport, il joue et profite pleinement de chaque seconde de compagnie humaine qu’on peut lui offrir. Son activité préférée : choisir un jouet dans le coffre à jouets qui convient parfaitement à ses exigences et le mettre en miettes en un temps record…
 
Chaque journée au travail est maintenant teintée de l’amour et de la douceur que Miko dégage autour de lui.
 
Néanmoins, à 9 ans, Miko mérite de trouver une nouvelle famille et de vivre une retraite paisible. Seules les boules de poils à 9 vies ne sont pas les bienvenus dans son espace…
Il est un chien fidèle, calme et aimant, avec qui la vie est facile.
 
Aidez-nous à trouver la famille parfaite pour mon sucre d’orge à 4 pattes.

 Par Raphaëlle Dion, membre de l’équipe du CSAR

10 février 2023

Crédit photo : Maélie Martin