Noël et animaux de compagnie
Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on print

Le temps des fêtes arrive :
attention à vos animaux !

Le temps des fêtes est enfin arrivé ! Les cadeaux, la gourmandise et les moments familiaux seront au rendez-vous! Mais pour nos petits animaux, c’est souvent le début d’une longue période remplie de stress et de potentiels dangers.

Parlons des décorations ! 

Qui n’a jamais retrouvé son chat au beau milieu du sapin de Noël ou en train de grignoter des décorations ? Comment résister à un magnifique sapin parsemé de lumières et de décorations brillantes…? Une tâche souvent impossible pour nos animaux de compagnie ! Voici quelques trucs et astuces à penser lors de la mise en place de notre sapin de Noël !

       – Les décorations suspendues et en mouvement sont souvent source de jeux pour nos chats. Optez pour des                      décorations de bois ou de plastique qui seront bien accrochés pour éviter des blessures aux pattes.

      – Évitez les guirlandes, les faux glaçons et les petites décorations faciles à avaler. S’ils sont ingérés, ils peuvent                    entrainer une occlusion intestinale qui pourrait être fatale pour votre compagnon !

      – Vaporisez les fils électriques de votre arbre et les décorations plus à risques à l’aide de citron ou de répulsif.  

L’important est d’assurer la sécurité de nos précieux compagnons ! 

Attention aux empoisonnements ! 

Ah les fleurs de Noël et leurs
couleurs… On les adore! Cependant, le poinsettia, le gui, le houx et la rose de Noël peuvent provoquer de graves problèmes de santé pour nos animaux si elles sont ingérées, et ce, même en petite quantité! Il en est de même pour nos aliments fétiches du temps des fêtes : le chocolat, les noix, la caféine et l’alcool. Seulement quelques grammes de chocolat sont suffisantes pour mener à la mort d’un chat ou d’un petit chien. 

Un animal en cadeau ? 

 Malheureusement, bien des animaux sont offerts durant la période des fêtes et beaucoup d’entre eux se retrouvent au refuge quelques mois plus tard. Si vous offrez un animal en cadeau, assurez-vous qu’il soit désiré et que la personne soit prête à s’en occuper. Pensez à inclure le ou la future propriétaire dans le processus d’adoption pour éviter les risques de vous tromper. Après tout, un animal n’est pas un jouet ni un objet. 

 

Comment éviter un stress de voyage ?

Si vous partez bientôt en voyage pour rejoindre votre famille, préparez votre animal dans son transporteur. Pour ce faire, nourrissez-le dans son transporteur, laissez la porte ouverte pour qu’il se familiarise, vous pouvez même faire des petites promenades en voiture. De plus, le stress causé par la visite de personne étrangère ou les voyages peuvent nuire à votre animal. Assurez-vous qu’il pourra avoir accès à un lieu calme et/ou il pourra être seul si le besoin se fait sentir.

Pour terminer cette chronique, j’aimerais souligner que bien que nous souhaitions de tout notre cœur que nos protégés trouvent une famille, offrir un animal comme cadeau de Noël doit être pleinement réfléchis et consentis. Un chat peut vivre jusqu’à 15 ans et plus et chaque espèce nécessite des soins pour qu’il ait une qualité de vie. Ces soins engendrent aussi des frais. Nous aimons tous nos pensionnaires et nous voulons tous qu’ils aient une famille pour Noël. Mais avoir un animal, c’est recevoir de l’amour toute une vie, alors pourquoi ne pas leur permettre de trouver une famille pour toute leur vie.

 

Par Évelyne Langlois, contrôleuse animalière du CSAR